user
config
psychic-iconAfficher les voyantes et les voyants

Maja (Université de Harvard) collabore avec Voyance Rouge

Actuellement à l'Université de Harvard et passionnée des arts divinatoires, Maja collabore avec Voyance Rouge pour la publication d’articles inédits.

Maja Université Harvard

Maja collabore avec Voyance Rouge

Qui est Maja ?

Née aux États-Unis et ayant grandi en Suisse, Maja est chercheuse dans le domaine des sciences humaines.

Après un diplôme de l'Université de Californie à Berkeley, elle a visité et vécu au cours de sa vie dans de nombreux pays d'Europe, de l'Allemagne à l'Italie en passant par la France, avant d'intégrer la prestigieuse et mondialement connue Université de Harvard.

Elle mène des études dans le département des Humanités.

Par chance pour nous, elle parle et écrit également le français parfaitement :)

Maja publie sur Voyance Rouge…

C’est également et surtout pour sa passion pour la voyance et les pratiques occultes que Voyance Rouge a eu à cœur d’avoir l’honneur de collaborer avec elle pour la rédaction d’articles inédits.

Tout son temps libre, elle le consacre à bouquiner, à fouiner, à se renseigner sur les nouvelles études se rapportant aux différents aspects de la voyance et de la divination.

La clairvoyances aux USA

Chaque année, plusieurs dizaines d'études sont menées aux États-Unis d’Amérique concernant les pratiques telles que la voyance ou “clairvoyance en anglais”.

La clairvoyance ou le pouvoir invisible de l'énergie que nous transmettons.

Ces études font l'objet de nombreuses critiques et aussi d'enquêtes complémentaires.

La CSICOP (Committee for Scientific Investigation of Claims of the Paranormal), par exemple, est une organisation américaine de recherche scientifique indépendante qui recrute d'éminents scientifiques afin de mener des études dont les résultats sont publiés deux fois par mois dans la revue Skeptical Inquirer.

Cette organisation s'attache depuis 1976 à enquêter de façon critique sur toutes les pratiques et événements dits “paranormaux” qui sont observés à travers le monde afin d'apporter des explications à la réalisation de certains événements.

Les chercheurs aux États-Unis reconnaissent davantage la validité et la fiabilité relative de certaines pratiques dites occultes telles que la voyance.

Maja nous confie…

« Le tirage des cartes, la clairvoyance ou l'astrologie sont souvent jugés plus durement en Suisse ou plus généralement en Europe où on les réduit au statut d'une pseudoscience sans grande efficacité »

Aux États-Unis, des chercheurs reconnus tels que Danny L. Jorgensen, professeur à l'Université de South Florida, ont consacré leur carrière à étudier la voyance et l'occultisme.

Ils les reconnaissent d'ailleurs comme étant des pratiques que l'on retrouve au cœur de nombreuses sociétés donc qu'on ne peut pas décrire comme des phénomènes marginaux.

Elle ajoute que…

« De plus en plus de chercheurs américains se penchent sur l'étude de la voyance et d'autres pratiques occultes qui s'y rapportent car ils voient bien qu'il s'agit de phénomènes de sociétés qui méritent qu'on s'y intéresse de plus près »

Que va apporter Maja à Voyance Rouge et surtout à nos très nombreux consultants ?

En partageant les résultats d'études menées par les membres d'institutions américaines prestigieuses comme l'Université de Harvard, Maja espère pouvoir communiquer (notamment au travers d’articles originaux publiés sur Voyance Rouge) au plus grand nombre les avancées scientifiques qui sont faites chaque année autour de la divination et de la voyance en général.

John